Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Les Minimes de l'Anglet Olympique Rugby Club

INTERVIEW DE NOTRE COACH APRES LA DEFAITE CONTRE L'ARGENTINE:

Lièvremont « Nous sommes encore en vie »

Malgré la déception de la défaite face à l’Argentine, les Bleus de Thomas Lièvremont ont encore la possibilité de se qualifier pour le dernier carré.

Comment s’est passé le lendemain de cette défaite ?

Thomas LIEVREMONT (Manager France moins 20 ans) : Tout le monde a eu du mal à digérer ce résultat et surtout la manière. Nous avons montré aux joueurs pourquoi et comment nous avons perdu. Il a fallu solder ce match par une analyse poussée et beaucoup de récupération parce que nous avons laissé des plumes face à un adversaire rugueux.

Avec le recul, arrivez-vous à expliquer cette défaite face à l’Argentine ?

Thomas LIEVREMONT : Non pas vraiment, c’est difficilement explicable. On mène encore à la 73ème minute, mais on sait quand dans le sport, il y a des jours où tu ne peux pas gagner. Il ne faut pas être fataliste mais c’est parfois difficilement explicable, j’ai le sentiment que ce match, si tu le joues 50 fois, tu vas le perdre une seule fois et c’était ce jour-là ! C’est un peu dur à avaler parce que malgré l’adversaire ou l’interprétation des règles au niveau arbitral, malgré tout, nous aurions dû gagner ce match. Nous ne devons pas chercher d’excuses chez les autres mais nous devons nous regarder dans les yeux, nous rentrons trois fois dans l’en-but argentin sans jamais marquer. J’espère que les joueurs vont se servir de cette leçon, une de plus, pour progresser.

Comment évacuer la déception ?

Thomas LIEVREMONT : On ne peut pas l’évacuer d’un coup de baguette magique mais nous sommes encore en vie et tant que nous le serons, nous nous battrons. Il faut rapidement se projeter sur le match d’après et corriger ce qui doit l’être. Nous avons la chance de retrouver très vite les terrains pour évacuer cette déception par une victoire face au Japon. Cela ne sert à rien de nous apitoyer sur notre sort, nous avons raté quelque chose et nous en sommes conscients. La seule solution, c’est de passer à autre chose et de se focaliser sur le match du Japon.

Tout reste encore possible …

Thomas LIEVREMONT : De toute façon, quoi qu’il arrive et sans tenir compte des résultats des autres, il faut battre le Japon avec le bonus offensif. Si nous n’y arrivons pas ce n’est même pas la peine de continuer à rêver. Il ne faut pas calculer quoi que ce soit. Faisons d’abord ce qu’il faut contre le Japon et après nous ne sommes pas à l’abri d’un exploit même si nous avons vu des images de l’Afrique du Sud et que ce sera coton. Nous avons déjà raté la première marche, avant de penser à la 3ème journée, ne galvaudons pas la 2ème étape face aux Nippons.

SOURCE FFR

Le STAFF des Minimes

Commenter cet article