Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Les Minimes de l'Anglet Olympique Rugby Club

DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:
DEFAITE DE L'AORC à BAGNERES DE BIGORRE:

Bagnères de Bigorre 43-10 Anglet

On avait pris l’habitude de vanter surtout les mérites d’une ligne d’avants qui commence à se forger une solide réputation. Mais c’est cette fois derrière que les Bagnérais ont forcé le barrage d’une équipe d’Anglet qui était pourtant venue avec quelques intentions.

Et ce sont même les Basques qui allaient le mieux entrer dans le match en se créant très vite deux occasions qui, si elles avaient été concrétisées, auraient peut-être pu changer le cours des événements. Ce devait être le seul moment de doute d’un Stade qui allait se rassurer.

Imprécis en début de match sur leurs lancers en touche, les avants bagnérais allaient encore mettre l’équipe sur les rails du succès grâce, une nouvelle fois, à une mêlée surpuissante. Anglet allait y être sanctionné sur les trois premières et l’était même sur la quatrième derrière laquelle Cazorla s’échappait pour inscrire le premier des six essais stadistes.

Après une pénalité des 53 m en coin expédiée sous la barre par Dasque, les «noirs» allaient prendre le large en marquant coup sur coup deux essais avant la mi-temps.

Le premier sur une récupération de Cazorla et un échange avec Dasque, poursuivi par Degrave pour Barats, lancé à hauteur et qui, sur la vitesse et les appuis, se jouait des quatre derniers défenseurs. Après une pénalité de Dasque des 40 m, le second partait d’une grosse séquence défensive sur un bon mouvement des «bleus». Monto provoquait un regroupement derrière lequel les stadistes écartaient pour Dasque, relayé par Lopez, lequel prenait l’intervalle et croisait avec Lejeune qui profitait du leurre de Cazorla pour filer sous les poteaux, 40 m plus loin.

Le doublé de Lejeune

Héros de la fin de la première période, l’ailier allait faire lever le stade sur le coup d’envoi de la seconde.

à la réception du coup d’envoi, il sautait plus haut que tout le monde avant de passer le paquet adverse en revue et, au bout d’une course de 60 m, de résister au retour du dernier défenseur pour marquer en coin un essai transformé par Dasque. Les fautes répétées de la mêlée basque allaient leur valoir une infériorité numérique durant laquelle ils encaissaient deux nouveaux essais. Par De La Fuente, d’abord, venu croiser avec Laharrague et perforer la défense adverse ; par Lopez, ensuite, au relais de Vincent qui avait récupéré dans le dos de la défense un ballon parfaitement dosé au pied par Dasque.

Repus, les «noirs» allaient se relâcher en fin de match dans le même temps où M. Masse «oubliait» d’arbitrer les dernières mêlées. Anglet en profitait pour remontrer quelques qualités entrevues au début.

Seulement, le Stade, lui, avait (bien !) fait ses affaires avant. (Source : Dépêche du Midi)

Pour Bagnères : 6 E Cazorla (16), Barats (30), Lejeune (40, 41), De La Fuente (57), Lopez (59) ; 5 T (16, 40, 41, 57, 59) et 1 P (36) Dasque.

Pour Anglet : 1 E Antunes Pinto (73) ; 1 T Darrigues (73) ; 1 P Fauqué (7).

SOURCE

Commenter cet article