NANTES  – Stade Pascal Laporte  – Dimanche 20 novembre 15h00

Stade Nantais bat Anglet 26-17 (13-14)

Arbitre Monsieur Capdeville (Normandie)

Pour Nantes: 2 E Lebastard (37e), Collectif (62e); 2 T (37e, 62e), 4P Massicot (12e, 19e, 47e, 69e)

Carton jaune : Lebastard (23e)

Carton rouge: Vailéa (80e +3)

Pour Anglet: 2 E Dupuy (25e), Argagnon (31e), 2 T (25e, 31e); 1 P Fauqué (52e)

Carton jaune: Argagnon (36e)

Carton rouge: Achigar (80e +3)

Stade Nantais: 15 Massicot, 14 Fradin (Decavel 78e), 13 Lebeau (Costa 78e), 12 Chamont (Reveillère 51e), 11 Vailéa, 10 Dunlop, 9 Cazale Debat; 7 Ambrourouhet, 8 Barrais, 6 Braille (Kamoto 56e), 5 Negrillo, 4 Le Luron (Basauri 53e), 3 Kartvelshvili, 2 Lebastard (Primault 51e), Frou (Foucault 59e)

Non entré en jeu : Le Jallé

ANGLET: 15 Chouzenoux, 14 Giordano (Darrigues 64e), 13 Achigar, 12 Larrart, 11 Saubade (Cazaux 59e), 10 Fauqué, 9 Etchepare (Aguirre 47e); 7 Biscay, 8 Taffernaberry (cap), 6 Heguiaphal, 5 Gaston (Puleoto 64e), 4 Dartigues, 3 Argagnon (Lapeyrade 55e), 2 Dupuy (Dezes 59e), 1 Drogon (Cordobes 68e)

Non entré en jeu : Lazies

 

Décidément, les Angloys n’y arrivent pas loin de leurs bases. Pourtant le coup n’est pas passé très loin, les bleus virant même en tête à la pause.

Pour cela, les bleus prenaient, dès l’entame, le jeu à leur compte mais ce sont les locaux Nantais qui ouvraient la marque et menaient 6 à 0, jusqu’à l’exclusion temporaire de leur talonneur Lebastard. En supériorité numérique,  les avants basques en profitaient pour marquer deux essais par Maxime Dupuy et Xabi Argagnon. Les bleus étaient dans le match (14 à 6). Mais dès sa rentrée, Lebastard remettait les siens dans le sens de la marche et permettait aux Nantais de recoller au score en profitant de l’exclusion temporaire de Xabi Argagnon. La mi-temps était donc sifflée sur le score de 14 à 13 en faveur des visiteurs.

En seconde période, après un échange de pénalité (17 à 16), les locaux, grâce à la puissance de leurs avants, marquaient un nouvel essai à l’heure de jeu et reprenaient l’avantage (23 à 17). Avantage accentué à 10 minutes de la fin par une nouvelle pénalité. Les bleus, au contact jusque là, perdaient le bonus défensif amplement mérité.

Sébastien Fauqué aura l’occasion dans les derniers instants de remettre ses coéquipiers dans les clous mais sa pénalité fuira les poteaux.

Fred Tauzin se confiait à Sud Ouest et  résumait bien la partie « plus que jamais, on avait l’occasion de rapporter des points. On a voulu gérer au retour des vestiaires mais en arrêtant de jouer, on est sorti du match. On a donné des munitions à l’adversaire qui a su les exploiter, avec l’entrée de joueurs frais devant. C’est rageant car on n’est pas loin et avec plus de réussite au pied, l’issue pouvait être différente. »

 

Fédérale B

Stade Nantais bat Anglet 20-13 (20-3)

Pour Anglet

1 E Pouyanne

1 T, 2P Elizondo

ANGLET : 15 Mamakopoukos ; 14. Fatigue, 13 Lazies., 12. Courtade, 11. Beaugendre; 10. Elizondo 9. Auvitu ; 7. Louis, 8 Cabanne, 6. Petit ; 5. Telleria, 4. Curutchet ; 3 Malerba, 2. Tapie, 1. Blaison (cap)

Remplaçants tous rentrés : Pouyanne, Martins Rodriguez, Cano, Barrère, Da Silva, Tendero, Laborde,

 

Entame difficile pour nos joueurs face à un XV aux physiques impressionnants. Nos bleus handicapés par de nombreuses absences faisaient front, mais étaient logiquement distancé (20 à 3) à la mi-temps.

Il leur fallu beaucoup d’énergie pour rester dans le match et surtout revenir au score.  C’est le jeune Vincent Pouyanne qui récompensera  ses copains en marquant un essai. En ajoutant la botte impeccable du revenant Patxi Elizondo, les Angloys sont allés chercher le point du bonus défensif mal engagé mais bien mérité.